Rita et les lacs

Un nouveau jour débute. Lorsque nous ouvrons la voiture jaune, c’est un paysage brumeux que nous découvrons, eau calme, soleil levant. Il fait frais, mais nous apprécions et profitons de ce petit matin en bord de canal.

Traîner au lit, au grand air n’est pas habituel mais tellement agréable. On prend le temps, rien ne presse. Luxe des vacances. Attablés pour le petit déjeuner, nous voyons passer l’une ou l autre péniche.

Un quart d’heure pour ranger et être prêts à partir, c’est l’avantage de La Voiture Jaune. La route nous appelle pour la prochaine activité. Nous prenons la direction des Lacs de l’Eau d’Heure, gps configuré pour éviter les autoroutes. Nous prenons le temps de découvrir des coins inconnus.

Nous sommes positivement surpris. Là où nous avions en tête le cliché Hainaut – terres industrielles, ce sont au contraire des paysages de campagne, vallonnés, de charmants petits hameaux de briques et d’arbres que nous observons, les environs d’Estinnes notamment.

L’arrivée aux Lacs correspond à une explosion de verdure, de paysages champêtres.

En route pour la grande boucle, à la découverte des ouvrages d’art, points de vue et zones de repos.

Certains passages nous rappellent d’ailleurs les paysages aperçus quelques années auparavant aux lacs de Plitvice en Croatie. La météo radieuse nous incite à profiter d’une aire moins fréquentée, au calme et à l’ombre. Instant propice à la lecture!

Pour quelques heures d’évasion en pleine nature, les Lacs de l’Eau d’Heure sont une étape incontournable.

A la tombée du jour, nous revenons à la civilisation pour un rendez-vous avec Rita.

Nonna Rita! Car oui, nous sommes des amateurs de bonne table. C’est à Charleroi que se trouve ce ristorante pittoresque, son four à pizza au milieu des salles, ses murs décorés de masques vénitiens.

Mais ce qui vous fera revenir, c’est l’assiette! Ici, vous ne trouverez pas de spaghettis bolognese, mais des orecchiette salsiccia et graines de fenouil, recette on ne peut plus traditionnelle, aussi simple que savoureuse. Côté viande, l’escalope s’en sort bien aussi avec son accompagnement de mozzarelle burrata, jambon italien grillé, aubergines… C’est sur cette note italienne et savoureuse que se termine notre tour de Wallonie.

Articles récents

Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *