Annie et les maïs

C’est en fin de journée que nous arrivons dans la région d’Aywaille. Le sentiment est double: à la fois l’ambiance des vacances, et d’un autre côté la proximité de la région de Sam. Sommes-nous réellement au début de nos congés? C’est donc sans difficulté que nous nous approchons de notre premier logement des vacances en région. Une fois la Voiture Jaune garée, nous empruntons un chemin en sous-bois qui nous conduit, après quelques centaines de mètres, à notre oasis de calme.

C’est la Chouet’roulotte qui nous attend: de la verdure, du calme, un petit jardin, un feu… Michelle, l’hôte, nous fait le tour des lieux et nous remet les clés, nous souhaitant de profiter au maximum de ces moments de quiétude.

Nous ne tardons d’ailleurs pas à nous installer. La roulotte dispose du nécessaire: coin cuisine, coin douche, toilettes sèches et bien sûr un lit. La soirée débute en extérieur.

Mission apéro et démarrage du feu pour Sam, écriture pour Céline. Quel bonheur que celui de pouvoir profiter du moment présent, de la quiétude, et des bonnes choses de la journée. Le rythme effréné du quotidien ne le permet pas toujours, ce qui rend de tels moments tellement précieux.

Du coin de l’oeil, Sam surveille le feu, et le moment venu, le camembert est placé dans les braises. Simple et incontournable.

Nous accompagnons cela d’une bonne Peak Beer ramenée de notre balade au sommet de la Belgique. L’arrivée de la nuit marque le moment totalement régressif de la journée: les pics à brochette et marshmallow, nous craquons!

Nous étirons la soirée jusqu’à ce que la dernière bûche se soit consumée… Et la nuit est à peine troublée par une chouette.

Connaissez-vous le plaisir des vacances? Lorsque rien ne nous attend, lorsque traîner est permis? Cela résume bien ce début de journée, où le café rejoint la baguette fraîche à table, alors que la météo nous invite à la paresse.

Ce jour est consacré aux racines familiales: le coeur des campagnes nord-luxembourgeoises nous appelle.

La route n’est pas bien longue, mais verte, vallonnée et souvent bordée de champs de maïs. Notre destination nous rappelle de précédentes escapades: après un passage par Rome, nous nous dirigeons vers Gênes pour un moment en agréable compagnie. Annie nous accueille chaleureusement et nous évoquons la vie, simplement. Belle, précieuse, ou plus dure. Là sont les racines!

Après ce bon moment, nous reprenons la Voiture Jaune, direction le brabant wallon pour une occupation citoyenne. Sans fioriture cette fois, au plus direct via l’autoroute. Par contre, devoir rempli, Sam a déniché un resto italien à proximité (Eatalia Wavre) et nous y enlevons notre souper en take away: des paccheri à la saucisse sicilienne, à la tomate et aux graines de fenouil. Un vrai délice, nous recommandons!

Rassasiés, et heureux de cette journée un peu particulière, nous rejoignons la roulotte pour une dernière nuit avant d’autres aventures…

Articles récents

Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *