L’aspirateur et les frites

Alors nous sommes rentrés, avec un peu de nostalgie, et autant de plaisir. Épuisés mais heureux de notre aventure, nous avons cédé à la tentation de la nourriture réconfortante : rentrer au pays, cela se célèbre avec une portion de frites de la friterie ! Une nuit de repos, une douche, et nous étions frais et dispos pour reprendre le fil de nos vies.

Le voyage n’était pas terminé pour autant. Pour tout campeur, tripeur, voyageur qui se respecte, il y a une dernière étape à laquelle on ne peut se soustraire : nettoyer et ranger le matériel, afin d’être prêt à repartir dès que possible.  Ainsi, au petit matin du 21 juillet, nous avons vidé la voiture jaune de son contenu, soit 4 sacs à dos, 40 paires de chaussettes, 23 t-shirts malodorants, un biscuit écrasés, et bien sûr, deux tentes, trois matelas, une glacière, quelques stocks de vaisselles et de saucisses croates.

Les matelas ont été nettoyés à l’éponge humide et savonneuse, avant de sécher en plein soleil.

Les tentes, déployées, aspirées, nettoyées, séchées et repliées, avec leurs tendeurs et pitons.

Les k-way rangés dans leur housse, le linge sale dans la machine à laver, et la brique de beurre à moitié fondu dans la poubelle.

Sam, déterminé, a traqué la moindre miette, le plus petit papier, les peluches et autres crasses dans la voiture, dit adieu aux centaines d’insectes morts sur notre capot, et replié consciencieusement notre lit, jusqu’au prochain départ.

Avant:

Après:

La voiture jaune à vide

 

Car bien, sûr, nous l’avons déjà planifié…. Le mois prochain, la voiture jaune partira à la découverte de la Côte d’Opale et de la Baie de Somme. Vous avez des bonnes adresses, de jolis coins à nous recommander ? Laissez-nous un commentaire !

Quelques chiffres

  • 11 étapes
  • 9 pays
  • 7 campings
  • 3 bed & breakfast
  • 3 vignettes autoroutières
  • 5 pleins
  • 3500 kilomètres
  • 6 restaurants
  • 1 chaussette est rentrée célibataire
  • 1 griffe à la carrosserie
  • 1 péage surprise en Autriche, malgré la vignette – les tunnels, ça coûte un bras

Articles récents

Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *