Le lac et les mouches

Notre périple se poursuit vers le sud. Après cet éblouissement florentin, nous descendons vers le lac de Trasimène, où nous avons prévu deux jours de repos. Nous monterons notre campement sur la rive du lac, au Camping Trasimeno, qui mérite largement ses trois étoiles :

piscine, terrain de sport, table de ping pong, transats et parasols à profusion, une épicerie de produit frais, un resto où on mange modestement mais correctement, et surtout, cette plage privée où contempler le lac en toute sérénité. Bref, de quoi reprendre des forces et, à la demande expresse de Peter Pan, bronzer un peu. Ce petit paradis n’a sincèrement qu’un défaut, ou plutôt des milliers de défauts : les mouchettes et moustiques qui, dès la nuit tombée, envahissent l’espace, les verres voire les narines de qui croise leur route.

Nos bougies à la citronnelle nous protégeront du pire, certes, mais aucun de nous quatre ne s’en sortira indemne.

Nous pousserons tout de même jusqu’à Castiglione del Lago, petit village touristique perché en surplomb du lac. Enfin, village…Trois rues, dont une est consacrée aux boutiques de bouches et d’artisanat.

La balade est suffisante pour nous donner bonne conscience : non, nous n’avons pas passé la journée entre transat et piscine… on a même vu le soleil se coucher, dans un spectacle naturel d’une rare beauté.

Articles récents

Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *